Les "Sources Chrétiennes" :
apport grec et latin à la culture européenne.
Colloque à Athènes (23 - 25 février 2018)
Bibliothèque nationale de Grèce

Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et me modifier. C'est facile.

Fin février, pendant deux jours, théologiens, philologues, philosophes et historiens se sont rencontrés à Athènes, dans les locaux flambant neufs de la Bibliothèque Nationale de Grèce, au centre Stavros Niarchos, sous le signe de la collection « Sources Chrétiennes », dont les presque 600 volumes venaient de parvenir au complet à la bibliothèque des jésuites d’Athènes. Pour célébrer cet événement, en même temps que les 75 ans de la collection, un colloque a été décidé autour de grandes figures patristiques faisant l’objet d’interventions à deux voix – orientales et occidentales, orthodoxes et catholiques – en présence d’étudiants de théologie d’Athènes, des Facultés jésuites de Paris (Centre Sèvres) et de l’Université catholique de Lyon (essentiellement ceux et celles qui sont en master ou en thèse de patristique).

Gullaume Bady, Dominique Gonnet, s.j., E. Ayroulet, f. s. j.

La rencontre était coorganisée par plusieurs instances d’Orient et d’Occident : l’Institut des Sciences Humaines des jésuites d’Athènes, la Bibliothèque Nationale de Grèce, l’Institut des Sources Chrétiennes de Lyon (HiSoMA), la Faculté de théologie de Lyon, les Facultés jésuites de Paris, la revue théologique Synaxis d’Athènes, et la société biblique Artos Zoïs d’Athènes qui éditera les actes du colloque.

Quelques grandes figures de Pères de l’Église ont été relues dans des regards croisés catholiques et orthodoxes : Augustin, Jean Chrysostome, Ambroise, Maxime le Confesseur, Pachôme, Évagre le Pontique… L’un des grands intérêts du colloque fut de constater la volonté commune, chez les théologiens des deux confessions, de souligner les convergences. Il n’est pas indifférent, pour des Occidentaux, d’entendre des orthodoxes dire qu’Augustin a parlé comme Chrysostome ! Ce souci de voir dans les Pères le patrimoine commun et indivis de la théologie d’aujourd’hui fut constant, ainsi que celui d’en faire une lecture renouvelée, à partir des questions de notre temps, et non en répétant simplement ce qu’ils ont écrit il y a quinze siècles ou plus, comme s’il n’y avait pas un effort herméneutique nouveau à accomplir pour que ces textes anciens gardent aujourd’hui leur fécondité et leur puissance de communion.

Les grands acteurs de l’époque patristique, leur action, la façon dont ils sont perçus, leur théologie politique, sociale, leur conception de la liberté et du dialogue, leur anthropologie spirituelle, les échanges Orient-Occident de leur temps, les courants monastiques et leur influence, et même – sujet qui fâche – leur théologie trinitaire, tous ces domaines ont été réexplorés avec le pari, réussi, que les harmonies apparaîtraient d’elles-mêmes, confirmant l’unité profonde de l’Orient et de l’Occident chrétiens dans l’Antiquité, unité qu’il appartient à notre temps de rechercher en dénouant quelques nœuds depuis trop longtemps serrés. Cette rencontre d’Athènes est un premier pas, et les participants ont manifesté la volonté d’en faire d’autres.

Le programme du colloque

© 2016 Association des Amis de Sources Chrétiennes

 

Association Reconnue d'Utilité Publique 

22 rue Sala, F-69002 LYON
Tél. 04 72 77 73 50  - Courriel :  sources.chretiennes@free.fr
CE Rhône-Alpes IBAN FR76 1382 5002 0008 0010 6621 805

CONTACT

Sources Chrétiennes, 22 Rue Sala - 69002 LYON

dominique.tinel@mom.fr

Téléphone : +33 (0)4 72 77 73 50

DIR. PUBLICATION : D. GONNET

 

MENTIONS LÉGALES
WIX
WIX.COM INC
500 Terry A François Blvd
SAN FRANCISCO, CA 94158
Tel. : +1 415-639-9034