Inauguration de l'exposition permanente de Sources Chrétiennes 

L’exposition « Un retour aux sources sur les pas d’Irénée » a été inaugurée dans les locaux des Sources Chrétiennes en présence d’une quarantaine de personnes lundi 6 janvier 2020. À travers divers objets et documents, l’ensemble, composé de deux vitrines et de plusieurs affiches, illustre, par l’exemple d’Irénée, second évêque de Lyon (v. 130 – v. 202), l’histoire des textes depuis le rouleau de papyrus et les tablettes de cire jusqu’aux volumes des Sources Chrétiennes. Permanente, l’exposition a été réalisée à l’Association des Amis des Sources Chrétiennes par Guillaume Bady en partenariat avec le CNRS (UMR 5189 HiSoMA), avec le soutien de la Fondation Saint-Irénée, de l’Abbaye d’Orval et de l’Association Aureavallis.

Cette année, le diocèse de Lyon célèbre ”l'année saint Irénée”.

Selon la tradition, Saint Irénée serait mort en 202 à Lyon. Cette date 202 - 2020 est l'occasion de mieux faire connaître ce Père de l'Église, premier occidental à réaliser une oeuvre de théologien.

Ce que nous savons de la jeunesse d'Irénée, au cours du second quart et milieu du deuxième siècle, ressort principalement de son œuvre principale, Contre les Hérésies et d'une lettre de lui à Florinus, citée par l'historien Eusèbe de Césarée au IVe siècle.

Irénée est né à Smyrne en Asie Mineure vers 120 ou 130, de parents notables asiates sans doute chrétiens puisqu'Irénée écoute l'enseignement de Polycarpe. Il arrive en Gaule avant 177, alors que Pothin est le premier évêque de Lyon. Quand Pothin meurt, victime d'une persécution de Marc Aurèle, en 177, Irénée est choisi pour le remplacer. Irénée de Lyon est donc le deuxième évêque de Lyon entre 177 et 202. Sa vie épiscopale est alors consacrée à la défense de la vérité par la lutte contre les gnostiques valentiniens (les valentiniens sont le rameau de la gnose contre lequel Irénée lutte, il n'y a donc pas deux hérésies). Irénée est chargé de porter la Lettre sur les martyrs de Lyon, rapportée par Eusèbe de Césarée dans son Histoire ecclésiastique (Sources Chrétiennes 41).  Soucieux de l'unité de l'Église, Irénée porte bien son nom et se comporte en artisan de la paix. Il intervient lors de la querelle autour de la date de Pâques vers 190, auprès de l'évêque Victor de Rome. En 197 Lyon est dévasté et brûlé par les soldats de Septime Sévère. Irénée a-t-il survécu ? Est-il mort en martyr ? Rien n'a été dit à ce sujet par ses lecteurs et admirateurs, comme Tertullien.

Pour plus d'informations sur l'année Irénée nous vos suggérons les URL suivantes :

https://lyon.catholique.fr/actualites/annee-saint-irenee/2019/09/23/les-outils-pour-lannee-saint-irenee/

https://irenaeus.hypotheses.org/

Pour visionner le film, cliquez ici.

 

© 2016 Association des Amis de Sources Chrétiennes

 

Association Reconnue d'Utilité Publique 

22 rue Sala, F-69002 LYON
Tél. 04 72 77 73 50  - Courriel :  sources.chretiennes@free.fr
CE Rhône-Alpes IBAN FR76 1382 5002 0008 0010 6621 805

CONTACT

Sources Chrétiennes, 22 Rue Sala - 69002 LYON

dominique.tinel@mom.fr

Téléphone : +33 (0)4 72 77 73 50

DIR. PUBLICATION : D. GONNET

 

POUR FAIRE   UN DON, cliquer ici
MENTIONS LÉGALES
WIX
WIX.COM INC
500 Terry A François Blvd
SAN FRANCISCO, CA 94158
Tel. : +1 415-639-9034